Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
PDF JEUNES BRETAGNE

L'économie britannique sortirait gagnante d'un départ de l'Union européenne

30 Avril 2016, 06:26am

Publié par Nicolas Bretagne

L'économie britannique sortirait gagnante d'un départ de l'Union européenne

C'est ce que pense un groupe de huit économistes dans un rapport publié jeudi. Roger Bootle, le président du cabinet d'études Capital Economics, explique : "Sur les 20 dernières années, le bilan économique de l'UE a été très faible comparé à d'autres pays développés, et ce pas seulement en raison de l'euro mais aussi d'une série de mauvaises décisions". "Le fardeau réglementaire, la mauvaise utilisation des fonds de l'UE et la focalisation de l'attention politique sur les questions de réforme de l'UE ont contribué à cette mauvaise performance économique".

Il fait partie d'un groupe de huit économistes indépendants regroupés sous la bannière "Economists for Brexit", dont Gerard Lyons, ancien économiste en chef de la banque Standard Chartered et aujourd'hui conseiller du maire conservateur de Londres Boris Johnson.

Ils réfutent les arguments du Trésor britannique et du chancelier de l'Échiquier George Osborne, qui ont estimé qu'une sortie de l'UE aurait de graves conséquences économiques et amputerait chaque foyer britannique d'environ 4.300 livres (5.540 euros) de revenus par an.

Ils développent les bénéfices qu'un Brexit apporterait du point de vue de la régulation, de l'emploi, de l'immigration ou encore de la place de la City de Londres en Europe. Ils défendent la simple application des règles de base de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) dans les rapports entre le Royaume-Uni et les pays de l'UE, sans négocier de nouvel accord :

"Quitter l'UE, sans négocier un nouvel accord avec l'UE et sans élever de nouvelles barrières commerciales, apporterait un gain d'environ 4% au PIB" sur 10 ans.

Source : Blog de Thomas Joly (Parti de la France)

Voir les commentaires

Carhaix. Un mineur interpellé après des tags sur l’église et l’école catholique

29 Avril 2016, 06:31am

Publié par Nicolas Bretagne

Carhaix. Un mineur interpellé après des tags sur l’église et l’école catholique

25/04/2016 – 04h45 Carhaix (Breizh-info.com) – Un mineur a été interpellé dans la nuit de vendredi à samedi, à Carhaix, après s’être rendu coupable de dégradations sur la façade de l’église Sainte Trémeur , mais également sur celle de l’école de l’enfant Jésus. La cible ? Les catholiques manifestement. Le slogan « No future » (slogan punk anarchiste) a notamment été peinturée sur la façade de l’église et des slogans anarchistes ont été peintes sur l’école.

Le mineur a été relâché rapidement, après avoir promis de nettoyer les tags.

Les actes visant les chrétiens se multiplient chaque année un peu plus en France, comme nous le rapportions récemment dans un entretien avec les responsables de l’Observatoire de la Christianophobie.

La Bretagne, terre historiquement catholique, ces actes sont essentiellement le fait de jeunes militants ou influencés par les thèses d’une gauche et d’une extrême gauche viscéralement anti-catholique tout en s’affichant islamophile. L’organisation récente du « Hijab Day » au sein de Sciences-Po Paris en témoigne, tout comme le souhait des assemblées « populaires » de Nuit debout de proposer de la restauration halal et « sans porc » à ceux qui les rejoignent, sur Paris notamment.

Depuis 2015; une association, Caridad, a entrepris de réparer les méfaits commis à l’encontre des catholiques, en Bretagne notamment. Ainsi, à Pédernec, l’association recherche des fonds afin de rénover les cloches de la chapelle Saint-Hervé, vandalisée fin décembre 2015. « Le seul moyen pour la commune de Pédernec de redonner à sa chapelle, joyau du patrimoine local, tout son charme, c’est de l’aider à s’acquitter des frais d’expertise, de fonderie de la cloche brisée et de fabrication de deux nouvelles cloches.
Cette somme, la commune n’est pas en mesure, aujourd’hui, de la fournir. Aussi a-t-elle accepté la proposition de notre association de financer intégralement les travaux de rénovation des cloches.
Pour mener à bien cette mission au service de la commune de Pédernec, nous avons besoin de votre soutien.» indique l’association dans un communiqué.

Crédit photo : Jacques Godin (DR)
[cc] Breizh-info.com, 2016, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Source : Breizh-info.com

Voir les commentaires

A 55 voix contre 44, l'Assemblée nationale appelle à ne pas prolonger les sanctions contre la Russie

28 Avril 2016, 16:29pm

Publié par Nicolas Bretagne

A 55 voix contre 44, l'Assemblée nationale appelle à ne pas prolonger les sanctions contre la Russie

Après un débat houleux, l’Assemblée nationale a voté dans la matinée du 28 avril, à 55 voix contre 44, l'adoption de la résolution proposée par les députés et qui appelle le gouvernement français à ne pas prolonger les sanctions contre la Russie.

Sur 101 votants, 99 députés ont pris part au débat. La salle était presque vide, mais cela n'a pas empêché les discussions enflammées. Cinquante-cinq d’entre eux ont approuvé la résolution proposant de ne pas prolonger les sanctions imposées par l’Union européenne contre la Russie. Quarante-quatre l'ont rejeté, deux n'ont pas voté. Il s’agit de la première fois que l’Assemblée nationale s’exprime officiellement sur le sujet.

Un débat mouvementé a précédé l’adoption de la résolution

Les députés français présents dans la salle n’ont pas mâché leurs mots à l’égard de la politique de l’Union européenne et de la France, qu’ils accusent de suivre les ordres des Etats-Unis.

Le député français Thierry Mariani, à l’initiative de cette proposition, a ouvert de manière catégorique : «J’en ai assez d’entendre dire : "c’est pas nous, c’est Bruxelles". Grâce à cette résolution vous avez la possibilité, comme nous, de donner votre avis, de dire à nos agriculteurs qu’on n’est pas d’accord avec ces sanctions parce qu’elles ne servent à rien.»

La député du Vaucluse, Marion Maréchal-Le Pen, qui était présente dans la salle, a fait remarquer que, alors que les agriculteurs français sont les principales victimes de ces sanctions, «les Américains continuent de commercer avec la Russie», soulignant que leurs échanges avaient même augmenté de 6%. Au même moment, «la France a perdu des millions d’euros dans l’annulation du contrat des Mistral, en même temps que son honneur, sa parole et sa reputation».

François Rochebloine, député de la 3e circonscription de la Loire, a accusé l’Europe d’avoir «fait preuve de léthargie coupable en marchant dans les pas des Etats-Unis», avant de conclure que «la France et l’Europe doivent infléchir la diplomatie qui les a menés dans l’impasse et renouveler le dialogue avec la Russie.»

Enfin, Nicolas Dhuicq, député de la 1ère circonscription de l’Aube, a déclaré qu’«il n’y aura pas de grande Europe, de vision de paix dans le monde, tant que l’Europe ne s’associe[ra] pas avec la Russie».

Parmi les députés qui se sont opposés à la proposition, le député de Nantes-Orvault-Sautron, co-président du groupe écologiste à l’Assemblée nationale et président des Ecologistes François de Rugy, s’est exprimé pour une prolongation des sanctions contre la Russie.

Une résolution contre des sanctions «inefficaces»

La résolution a été proposée par plus de 80 députés français, dont Thierry Mariani et Nicolas Dupont-Aignan, demandant la levée des sanctions imposées par l’Union européenne contre la Russie. Dans la résolution, les députés ont expliqué que ces sanctions, en plus d’être «inefficaces pour résoudre la crise internationale», étaient «dangereuses pour les intérêts de la France.»

Depuis la mise en place des sanctions contre Moscou, les relations économiques entre la France et la Russie se sont considérablement dégradées, notamment en après la non-livraison des Mistral. Il est à noter que la perte liée à l’annulation de la vente des Mistral s’élève à près de 1,2 milliard d’euros.

Le domaine agricole est le secteur de l'économie le plus touché. L’embargo décrété par Moscou sur les produits alimentaires en réponse aux sanctions a eu d’importantes retombées, notamment sur la filière porcine française, qui a accusé «une perte sèche de 40 millions d’euros par an».

En raison de ce bilan négatif, les sanctions sont de moins en moins soutenues au sein de la classe politique française, dont nombre de représentants ont plusieurs fois appelé à la levée des sanctions.

Les sanctions contre la Russie sont en outre critiquées pour être contradictoires et «dénuées de sens» dans le combat contre Daesh : «On ne peut pas demander à la Russie d’être un partenaire dans le combat contre Daesh et en même temps réclamer des sanctions à [son] encontre», ont expliqué les députés dans la résolution.

Le député Thierry Mariani, lors d'une visite à Moscou et en réponse à une question d'un de nos journalistes sur les sanctions avait souligné l’inertie des ministres français et accusé l’Europe d’être «aveugle».

Source : https://francais.rt.com

Voir les commentaires

Caen : y-a-t-il un pilote dans la ville ?

28 Avril 2016, 06:25am

Publié par Nicolas Bretagne

Caen : y-a-t-il un pilote dans la ville ?

Communiqué du Parti de la France du Calvados

Nuit debout qui dégénère, université bloquée, agressions d'étudiants hostiles au blocage, incendie volontaire d'un squat de "migrants" : y-a-t-il encore un pilote dans la ville de Caen ?

Depuis de nombreux jours, la ville de Caen est devenue une source de tension qui tend à devenir insupportable : feux de palettes et affrontements avec les forces de l'ordre place Saint-Sauveur sur fond de "Nuit debout", université bloquée par des militants ultra-agressifs dont les étudiants et les étudiantes commencent à se plaindre gravement (violences, menaces de viols, etc.), incendie volontaire par des "migrants" d'un bâtiment de la presqu'île qui était pressenti pour être classé au patrimoine historique, etc.

Cette avalanche d'événements négatifs qui dégradent le climat de la ville est à chaque fois le fait d'individus qui enfreignent la loi. Il ne devrait donc y avoir que des interpellations et un retour au calme.

Cependant, la mairie "de droite" laisse les agitateurs d'extrême gauche et les immigrés clandestins dans un état d'impunité insupportable pour les Caennais qui voient leur tranquillité et leur patrimoine être réduits à néant.

Le Parti de la France du Calvados appelle les autorités à faire appliquer la loi avec la même intransigeance que lorsqu'elles ont affaire à des automobilistes ou à des militants patriotes.

Source : Blog de Thomas Joly (Parti de la France)

Voir les commentaires

Intox sur les chiffres du chômage : Hollande prépare sa candidature

27 Avril 2016, 14:37pm

Publié par Nicolas Bretagne

Intox sur les chiffres du chômage : Hollande prépare sa candidature

Un peu de désinformation pour préparer la candidature de François Hollande en 2017 (il a suspendu sa candidature à la baisse du chômage) : « Une baisse record. Le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en catégorie A, c'est-à-dire sans aucune activité en mars, a reculé de 60.000 personnes, par rapport au mois de février, selon les chiffres publiés par le ministère du Travail, mardi 26 avril. C'est la plus importante baisse constatée depuis dix ans. »

La réalité est moins enthousiasmante :

  • 60.000 chômeurs de moins en catégorie A
  • 51.300 de plus en catégorie B (demandeurs d'emploi travaillant 78 heures ou moins dans le mois) et C (ceux ayant travaillé plus de 78 heures). Pour ces deux catégories, c'est la progression la plus importante depuis 2006.
  • soit 8 700 chômeurs de moins au total.

Au total, le nombre de demandeurs d'emploi s'élève à 5.454.100 en mars 2016. Ce nombre diminue de 0,2 % par rapport au mois de février mais progresse de 3% sur un an (+ 158.300 personnes).

Source : Blog de Thomas Joly (Parti de la France)

Voir les commentaires

Espagne : bientôt la trempette-apartheid

27 Avril 2016, 06:25am

Publié par Nicolas Bretagne

Espagne : bientôt la trempette-apartheid

Podemos en Espagne, comme SYRIZA en Grèce ou Macron en France 1, c’est le chouchou de la presse à sensation. Alors, pour « être dans le journal », la bande à Iglésias – pas Julio, mais l’autre, Pablo l’Ibère, un barbichu de 38 ans, plus jeune que Macron et bien plus jeune que Valls – invente à jet continu des trucs nouveaux et rigolos. La dernière trouvaille en date va vous faire rire : il s’agit, au pays des corridas et d’Isabelle la Catholique, de réserver des plages privées pour les femmes musulmanes.

Je vous le dis carrément : c’est une idée formidable. Mais il faut quand même rendre justice à la vérité : l’inventeur de la formule, ce n’est pas Podemos mais Hollande qui, cet été, a privatisé une plage de Vallauris au profit d’un musulman, et on ne va pas chipoter sur le sexe des bénéficiaires.

Formidable, vous dis-je, car cette idée crée les conditions idéales d’un retour vers le passé telles que n’en rêvent pas les plus farouches archéo-conservateurs. Après tout, l’Espagne a été arabo-musulmane pendant 800 ans et l’était encore il y a 520 ans. Qu’elle le redevienne sous la poussée d’acné de jeunes gens pressés, indifférents à l’Histoire, n’étonnera que ceux qui imaginent encore que la conduite sérieuse des affaires est réservée à une « caste » que se plaît à dénoncer Podemos.

Formidable, car des gens ont fait couler des milliers de litres de sang pour que soient enfin arrachés du sol de leur pays des panneaux indiquant « White Only » et, aujourd’hui, là où il n’y a aucune ségrégation, ces bambins rêvent de voir fleurir des écriteaux « Muzz Only ».

Formidable, car ils s’abritent derrière l’existence de plages réservées aux nudistes pour pousser leur idée. L’assimilation musulman/nudiste est osée ! Mais, mes chéris, pensez-vous qu’il y ait outrage public à la pudeur justifiant la trempette-apartheid du simple fait qu’une musulmane se baigne à côté d’une non-musulmane ou de son compagnon ?

Formidable, car on sent se lever un vent chaud et fraternel de douce réciprocité. On rapporte que l’extrême gauche française, un peu jalouse du bruyant voisin du sud et sous la bannière de Mélenchon, s’apprête à demander au roi d’Arabie Salmane ben Abdelaziz Al Saoud d’autoriser les jolies touristes occidentales à bronzer seins nus sur les plages de Yanbu, d’al-Khobar ou de Djeddah. Demandé si gentiment et à condition de brandir l’exemple Podemos, le monarque va accepter, c’est sûr.

Formidable, car l’idée de Podemos est aussi éloignée d’un clientélisme criard et racoleur que peut l’être le timbre de son enveloppe ou la bernique de son rocher. En ce domaine, les vieilles méthodes éculées, usées jusqu’à la corde par les partis traditionnels honnis, ont fait leurs preuves et Podemos les garde, caramba !

Le Monde diplomatique, journal austérissime, dans un article sur Podemos datant de janvier 2015, titrait : « Et si la gauche se montrait simple, sympathique, voire… drôle ? » Pari gagné. ¡Dios salve Podemos!

Yannick Chauvin

Source : Blog de Thomas Joly (Parti de la France)

Voir les commentaires

Nicolas Goas, nouveau Délégué des étudiants du Parti de la France

26 Avril 2016, 14:41pm

Publié par Nicolas Bretagne

Nicolas Goas, nouveau Délégué des étudiants du Parti de la France

Nicolas Goas, étudiant catholique en 4e année de médecine, âgé de 21 ans, a été nommé par le Bureau politique du Parti de la France Délégué des étudiants du PdF. Il aura en charge de coordonner et de structurer l'activité politique des étudiants militant au Parti de la France.

Voici comment il définit son engagement politique :

« J’ai pris la décision, il y a un an et demi, de rejoindre le Parti de la France. Ce fut mon premier engagement politique. Je n’ai jamais appartenu à aucune autre structure. Le déclin de notre patrie et la dissolution de notre civilisation européenne et chrétienne m’ont incité à franchir le pas. Les gouvernements de gauche comme de droite, qui se sont succédés ces quarante dernières années ont trahi la nation. Il est grand temps qu’ils soient balayés et remplacés par une nouvelle génération patriote.

Par ailleurs, ne souhaitant pas discuter du sexe des anges à la veille du possible effondrement de notre civilisation ; n’accordant pas tout à fait la même place à la famille, véritable cellule organique et pilier de la nation, qu’à la « culture du bonsaï » ; ne considérant pas le Grand Remplacement comme un fantasme racialiste mais bien comme la plus grande menace qu’aient eue à affronter les Européens dans leurs

Histoires nationales respectives, il m’est apparu naturel de rejoindre Carl Lang et le Parti de la France dans le combat civilisationnel qui s’annonce lors des années décisives à venir. »

Source : Blog de Thomas Joly (Parti de la France)

Voir les commentaires

Pont-l'Abbé. Radars sans autorisation : la ville va déposer plainte !

26 Avril 2016, 06:29am

Publié par Nicolas Bretagne

Pont-l'Abbé. Radars sans autorisation : la ville va déposer plainte !

La ville de Pont-l'Abbé va porter plainte après l'installation, sans demande ni autorisation auprès de ses services, de radars aux abords de la commune. "Je trouve cela étonnant, surprenant qu'il n'y ait pas eu de demande d'autorisation", souligne le maire Thierry Mavic. "Qui ? On n'en sait rien. Pourquoi ? On n'en sait rien", poursuit-il.

Source : letelegramme.fr

Voir les commentaires

Michael Savage annonce l’effondrement de l’Occident « sans un regain du christianisme »

25 Avril 2016, 20:46pm

Publié par Nicolas Bretagne

L’écrivain et polémiste Michael Savage.
L’écrivain et polémiste Michael Savage.

« Si le christianisme ne reçoit pas un nouvel élan dans le monde occidental, l’Occident va s’effondrer et cela arrivera de notre vivant », affirme l’écrivain – célèbre outre-Atlantique – Michael Savage, auteurs de nombreux best-sellers et animateur de l’émission de radio primée Savage Nation, qui dénonce à la fois les dangers extérieurs, mais aussi intérieurs. « Cet effondrement possible est pour moi une quasi évidence. Je peux presque le ressentir. C’est palpable… Tous ceux qui ont un peu d’intelligence n’ont qu’à regarder ce qui se passe en Europe pour constater qu’on n’en est pas loin. »

La fragilisation de l’Occident résulte de l’exclusion du christianisme

Pour Savage, affirmer que l’érosion de la foi fondatrice de l’Occident est synonyme de l’érosion de sa fondation est une lapalissade. Il cite à ce sujet le second président des Etats-Unis John Adams, qui avertit en 1798 : « Notre Constitution n’a été établie que pour un peuple moral et religieux. Elle est totalement inadéquate pour tout autre peuple ». Ou encore l’homme d’Etat britannique Edmund Burke écrivant en 1791 : « Les hommes méritent les libertés civiles dans une proportion correspondant à leur disposition à mettre des chaînes morales sur leurs appétits personnels. » Il rappelle aussi les propos de George Washington : « La raison et l’expérience nous interdisent de croire que la morale nationale puisse reposer sur l’exclusion du principe religieux. » Enfin il cite Dostoïevski dans Les Frères Karamazov : « Si Dieu n’existe pas, tout est permis. »


De fait, si l’on exclut l’auteur divin, éternel et immuable, des lois du bien et du mal, toutes les questions (et réponses) morales peuvent se voir cyniquement rétorquer : « Qui a dit cela ? Ce sont vos valeurs ; ne me les imposez pas… » On comprend mieux comment une civilisation saine peut s’effondrer en une tyrannie autocéphale. Car seul un pouvoir policier peut maintenir un pays dont les habitants sont devenus barbares.

L’effondrement de l’Occident annoncé par Michael Savage est lié à son oubli de Dieu

La morale joue aussi un grand rôle dans la domination par l’extérieur d’une nation qui s’effondre. Une invasion est d’autant plus facile à réaliser que les habitants, plongés dans l’immoralité, ne perçoivent même plus le danger. Quand les gens ne croient plus en Dieu, ils sont prêts à croire en tout, et de manière superficielle. Le Wall Street Journal écrivait l’an dernier : « Les Européens d’aujourd’hui croient en des choses superficielles, et superficiellement : droits de l’homme, tolérance, ouverture, paix, progrès, environnement, plaisir. » Ils sont priés d’accepter qu’un garçon soit considéré « fille » si c’est son « ressenti », et de ne pas s’opposer à ce qu’il utilise les toilettes des filles. Et l’on attend des chrétiens qu’ils se plient à de telles normes quand on en exonère hypocritement les musulmans.

Et la trahison est la norme. Un conseiller de l’ex-Premier ministre britannique Tony Blair a reconnu que l’immigration massive en provenance du Tiers Monde avait été orchestrée par le parti travailliste pour « rendre obsolètes les arguments de la droite ». Et l’élue suédoise sociale-démocrate Mona Sahlin a révélé l’islamisation de sa nation en disant en 2001 : « Les Suédois doivent s’intégrer dans la nouvelle Suède. L’ancienne Suède ne reviendra jamais. »

Pendant ce temps, des Européens patriotes sont punis par les lois réprimant l’islamophobie. Ils sont certes de moins en moins nombreux, étant donné que les peuples européens sont sous le seuil de renouvellement de leur population.

Source : http://pdf31.hautetfort.com

Voir les commentaires

Lucidité autrichienne : le candidat anti-immigration en tête au 1er tour de l'élection présidentielle

25 Avril 2016, 12:50pm

Publié par Nicolas Bretagne

Lucidité autrichienne : le candidat anti-immigration en tête au 1er tour de l'élection présidentielle

Le candidat du parti FPÖ, Norbert Hofer, remporterait 36,7% des voix, réalisant le meilleur résultat de ce parti depuis la guerre à une élection nationale en Autriche. Un écologiste, Alexander van der Bellen, et une candidate indépendante, Irmgad Griss, sont au coude-à-coude pour la deuxième place, à respectivement 19,7% et 18,8% des suffrages, selon ces projections. (Source)

Les candidats des partis au pouvoir sont éliminés de la course pour le second tour, il s’agit du social-démocrate Rudolf Hundstorfer (SPÖ) et du conservateur Andreas Khol (ÖVP) éliminés avec 11,2% des voix seulement chacun.

Ce résultat inédit est un revers de taille pour ces deux partis qui gouvernent ensemble depuis 2008, et plus particulièrement pour le chancelier Werner Faymann (SPÖ) et le vice-chancelier Reinhold Mitterlehner (ÖVP), dont les mandats courent jusqu’en 2018. (Source)

A lui tout seul Norbert Hofer ferait jeu égal avec l’addition des deux autres candidats qui rivalisent pour la deuxième place, puisque les deux ex-grands partis au pouvoir depuis 1945 sont éliminés pour le second tour. Reste à savoir si une partie suffisante des électeurs des candidats éliminés reporteront leurs voix sur Norbert Ofer qui a fait sa campagne contre l’invasion migratoire en provenance des pays musulmans.

Les scores restent néanmoins à être affinés puisqu’ils proviennent de projections fondées sur des résultats partiels et des sondages de sortie des urnes.

Cela est en tout état de cause une belle démonstration de la volonté des Européens de ne pas disparaître sous le flot intensif des clandestins. Une volonté que les dirigeants d’Europe de l’Ouest s’ingénient à ignorer et même à fustiger.

Source : Blog de Thomas Joly (Parti de la France), medias-presse.info

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 > >>