Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PDF JEUNES BRETAGNE

LE PS ET « L’ORDRE MORALE NAUSÉABOND »…

20 Mai 2016, 06:19am

Publié par Nicolas Bretagne

LE PS ET « L’ORDRE MORALE NAUSÉABOND »…

Hou ! hou ! esprit où es-tu donc passé ? Manifestement l’esprit Charlie ne souffle pas sur le PS, pas plus que la « sacro sainte » liberté d’expression d’ailleurs.
Un employé municipal de la ville d’Évry vient d’en faire les frais. Celui-ci a été mis à pied pour quatre mois après avoir partagé sur les réseaux sociaux deux photomontages mettant en scène Manuel Valls. Le premier photomontage relook le premier ministre en un célèbre dictateur avec moustache et tout et tout ce qui va bien avec. Sous le montage est inscrite la phrase : « Bossez et fermez vos gueules ! », sans aucun doute, une référence à la loi « quelle connerie » qui ne fait pas rire, ni même sourire les syndicats. Le second prend la forme d’une question du code la route. Manuel Valls est juste devant une voiture et cinq choix s’offrent alors : « A. Je conserve mon allure ; B. J’accélère ; C. Je marque l’arrêt sur sa tête et je fais patiner mes pneus ; D. Je stoppe et le castre avec un coupe-ongles ; E. Je le quenelise avec la borne blanche ».

De bon goût, de mauvais goût, à chacun de juger !

Très premier degré, le maire PS d’Évry, Francis Chouat a clamé son indignation devant ce crime de lèse-majesté caracterisé, « Ce n’est pas de l’humour, c’est un appel au meurtre. Quant au premier ministre en Hitler, cela dépasse l’entendement ».

On pourrait ajouter au moins autant que d’inviter un rappeur pour commémorer le centenaire de Verdun. Mais bon pour la « gauche morale »organiser une « rave party » sur les cercueils, cela reste certainement du domaine de l’entendement !

En France, on pouvait plus ou moins rire de « presque » tout. Il faudra rajouter à la liste, déjà longue pourtant de ce qui est illicite de brocarder, le PS et ses apparatchiks. Ainsi que semble l’indiquer la saisie du procureur de la République, du préfet de région ainsi que du préfet de l’Essonne (manque que la Haute Cour de Justice !) par le successeur de Manuel Valls à la tête de la ville d’Évry.

Et pendant ce temps là, à Cannes le ministre de la Culture, Mme Azoulay, appelait sans rire à « défendre la liberté de création »…

L’« ordre moral nauséabond », c’est les autres !

Source : national-hebdo

Commenter cet article