Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PDF JEUNES BRETAGNE

Pierre Cassen (Riposte Laïque) perquisitionné et interrogé par la police politique du gouvernement socialiste

16 Avril 2016, 06:26am

Publié par Nicolas Bretagne

 Pierre Cassen (Riposte Laïque) perquisitionné et interrogé par la police politique du gouvernement socialiste

Le fondateur de Riposte Laïque, Pierre Cassen, a été l’objet, jeudi 14 avril, d’une perquisition à son domicile. Voici son interview après la descente de police dont il a été victime.

Riposte Laïque : Tu viens donc d’être l’objet d’une perquisition en ton domicile. As-tu été surpris ?

Pierre Cassen : Même quand on se prépare à de telles éventualités, on a quand même toujours du mal à accepter de voir sa maison perquisitionnée, comme si on était un vulgaire malfrat. Bien que les policiers se soient montrés courtois, ma situation, ce soir, est que je n’ai plus d’ordinateur, ni de téléphone portable, avec naturellement ce que cela implique, dans mon quotidien. Je n’ai pas l’habitude de tourner autour du pot, ce matin, quand l’officier de police m’a annoncé, à l’issue de mon nième interrogatoire, qu’ils allaient perquisitionner chez moi, à près de deux heures de Paris, je n’ai pu m’empêcher de dire : « C’est scandaleux », et j’ai dû faire preuve de beaucoup de contrôle pour ne pas en dire davantage… Je considère qu’une personne comme moi, qui mène la bataille des idées, n’aurait jamais dû être traîné devant un tribunal, avec mon ami Pascal Hilout, ni être harcelé comme je le suis par le Parquet depuis plusieurs années. Je dois en être à une dizaine d’interrogatoires par des policiers, à qui je dis tout le temps que je ne suis plus responsable du site depuis 2012. Mais j’ai l’impression qu’en haut lieu, je dirais même en très haut lieu, on veut se payer Pierre Cassen par tous les moyens.

Lire la suite : http://ripostelaique.com/jai-limpression-quen-tres-haut-lieu-on-a-decide-de-se-payer-pierre-cassen.html

Source : Blog de Thomas Joly (Parti de la France)

Commenter cet article