Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
PDF JEUNES BRETAGNE

Plus d'un millier de manifestants cet après-midi à Versailles contre l'installation du camp pour migrants aux portes de la ville

25 Septembre 2016, 07:12am

Publié par Nicolas Bretagne

Plus d'un millier de manifestants cet après-midi à Versailles contre l'installation du camp pour migrants aux portes de la ville

samedi, 24 septembre 2016

Plus d'un millier de manifestants cet après-midi à Versailles contre l'installation du camp pour migrants aux portes de la ville

Après le rassemblement organisé par Riposte laïque vendredi soir au Trocadéro cliquez ici, plus d'un millier de personnes ont manifesté samedi après-midi à Versailles contre le projet d'installations de centres d'accueil de migrants dans le département des Yvelines, notamment sur les communes de Louveciennes et Rocquencourt.

Les manifestants, au nombre de 800 selon la police, étaient appelés à "se mobiliser contre l'implantation maintenant confirmée de migrants à Louveciennes, Rocquencourt et on nous dit maintenant partout dans les Yvelines" par le conseiller municipal versaillais (DVD) François Bouglé.

Derrière une banderole "Camp de migrants = État irresponsable" et aux cris de "Résistance", "Nous sommes le peuple" et "La France en colère", ils ont gagné la préfecture, où une délégation a été reçue peu après 16 heures.

Vendredi soir et samedi après-midi, des centaines de tracts appelant à participer à la Xe journée nationale et identitaire organisée par Synthèse nationale dimanche 2 octobre à Rungis ont été distribués aux manifestants.

Source : http://synthesenationale.hautetfort.com/archive/2016/09/24/plus-d-un-millier-de-manifestants-cet-apres-midi-a-versaille-5852064.html

Voir les commentaires

Législatives 2017 : Jean-Marie Le Pen soutien du Parti de la France en Bretagne ?

24 Septembre 2016, 21:29pm

Publié par Nicolas Bretagne

Législatives 2017 : Jean-Marie Le Pen soutien du Parti de la France en Bretagne ?

Jean-Marie Le Pen va-t-il soutenir les candidats du Parti de la France pour les législatives 2017 en Bretagne ? C’est fort possible en tout cas dans le Morbihan, où « le Menhir » compte de nombreux amis chez les « exclus » du Front national – qui ont milité ou occupé des responsabilités durant de nombreuses années.

Thomas Joly, secrétaire général du Parti de la France, a donné une conférence de presse, à l’occasion d’un déjeuner militant qui s’est déroulé à Lorient, samedi 17 septembre 2016. Il était accompagné notamment d’Arlette Piriou, conseillère municipale de Lorient (élue à l’époque sous l’étiquette Front national).

Thomas Joly a annoncé que le Parti de la France présenterait des candidats aux prochaines élections législatives, dans le Morbihan, et dans toute la Bretagne (pas dans toutes les circonscriptions). Selon M. Joly, ces candidats seront soutenus par Jean-Marie Le Pen. On pourrait retrouver Jean-Paul Félix, ancien responsable du Front national Morbihan, ou encore Jean-Marie Lebraud, délégué régional du Parti de la France.

Dirigé par Carl Lang, qui fût conseiller régional et député européen du Front national et proche de Jean-Marie Le Pen, le Parti de la France revendique 3.000 adhérents sur toute la France. Il a réalisé des scores allant de 1 % à 3 % lors des échéances électorales auxquelles il s’est présenté. A noter que ce parti compte dans ses rangs Joëlle Bergeron, qui avait été élue sur la liste Front national lors des élections européennes et qui, refusant de démissionner pour céder sa place à Gilles Pennelle, responsable régional du FN, avait fini par rejoindre le groupe parlementaire Europe de la liberté et de la démocratie directe.

Le Parti de la France, qui compte de nombreux exclus ou dissidents du Front national, est un peu le « canal historique » du Front national, d’où le soutien probable de Jean-Marie Le Pen, contre les partisans de sa fille. « Nous sommes dans une démarche de partenariat avec Jean-Marie Le Pen et ses Comités Jeanne pour les élections législatives de 2017. Reste à concrétiser la démarche qui est en très bonne voie. Il y aura donc une véritable alternative droite nationale lors de ces élections face à un néo-FN dévoyé aux dirigeants prêts à tout renier pour donner des gages au Système.» explique Thomas Joly.

A la différence du Front national, le PdF est un parti qui joue sur les trois complémentarités identitaires, régionale, nationale, européenne. Le PdF veut « offrir une véritable alternative globale qui garantisse d’abord les droits du peuple français par le patriotisme social et la préférence française et qui permette la reconquête économique par un protectionnisme européen.» peut-on lire sur son site. « Aux ravages du mondialisme financier s’ajoutent les ravages du mondialisme migratoire qui détruit l’identité de nos peuples d’Europe et engendre une immigration de peuplement qui se transforme en immigration de remplacement. Face à cette situation, l’affirmation des principes de préférence française et européenne sont une nécessité vitale. Les droits du peuple français à disposer de lui-même et à rester lui-même doivent être réaffirmés. Les droits de la France à préserver sa souveraineté, ses libertés, son identité, sa sécurité et sa prospérité doivent être revendiqués.».

Signe supplémentaire du rapprochement entre Jean-Marie Le Pen et sa « vieille garde », son intervention à venir, le 2 octobre prochain, à Rungis (94) lors de la journée de Synthèse nationale, mouvement ami du Parti de la France. « C’est un parti qui a de l’avenir. En tout cas j’y crois » nous confie un militant local qui déplore toutefois « les divisions du camp national ». « Mais quand vous voyez que Marine Le Pen met du même côté ceux qui veulent imposer le métissage (NDLR : prononcé lors de sa rentrée politique) et ceux qui défendent la France blanche, ou bien qu’elle accepte l’islam en France, ça n’est juste pas possible, on est plus dans le même camp » conclut-il.

Voici une nouvelle qui va probablement inquiéter – à la marge – le Front national, en progression constante ces dernières années en Bretagne. L’annonce d’une liste qui pourrait lui prendre entre 0,5 et 2% des voix sur quelques circonscriptions n’est pas forcément une bonne nouvelle dans une perspective de croissance électorale. Affaire à suivre.

Source : http://www.breizh-info.com

Voir les commentaires

Calais : des « humanitaires » nymphomanes accusées d’exploiter sexuellement des clandestins

23 Septembre 2016, 06:35am

Publié par Nicolas Bretagne

Calais : des « humanitaires » nymphomanes accusées d’exploiter sexuellement des clandestins

Des volontaires humanitaires de la Jungle de Calais sont au cœur d’une polémique. Ils sont accusés de profiter de leur position pour avoir des rapports sexuels avec les pseudo-réfugiés présents sur place.

Révélée par le quotidien britannique The Independent, l’information a été confirmée par les responsables des différentes ONG qui œuvrent à Calais. Ces derniers se montrent inquiets par rapport à ce comportement, adopté aussi bien par des volontaires hommes que femmes.

Tout est parti d’une conversation Facebook, dont les messages ont été effacés depuis, entre plusieurs volontaires sur une page de soutien aux travailleurs bénévoles de Calais. Dedans, l’un des membres du groupe affirme qu’il a entendu parler « de volontaires ayant eu des relations sexuelles avec plusieurs partenaires en une seule journée » ou « de garçons, que j’imagine sous la majorité sexuelle, qui ont eu des relations charnelles avec des volontaires ».

L’auteur du message poursuit en estimant que ce comportement est dangereux pour les réfugiés, qui s’avèrent être « dans une position de faiblesse » car « totalement dépendant de l’aide offerte par les volontaires ». Il cite ainsi le code de conduite de l’UNHCR qui déconseille fortement ce genre de relations en raison de cette « position de pouvoir inéquitable ».

Le témoin ajoute par ailleurs que la majorité des cas concerne des femmes volontaires et des hommes réfugiés, ce qui, selon lui, fait courir un risque d’objectification des femmes volontaires dans le camp. Ce dernier point a soulevé une vague d’indignation, des dégénérés affirmant qu’il s’agissait d’une réaction sexiste, misogyne, patriarcale ou encore raciste !

Source : http://www.fdesouche.com

Voir les commentaires

« Guérilla » : le nouveau roman sulfureux de Laurent Obertone

23 Septembre 2016, 06:31am

Publié par Nicolas Bretagne

« Guérilla » : le nouveau roman sulfureux de Laurent Obertone

Dans une France proche et obscure, une descente de police dans une cité sensible tourne au drame : un policier pris dans un guet-apens perd son sang-froid et tire aveuglément. La cité s’embrase et tout le pays vacille. De villes en villes, le feu se propage et la République explose. Forces de l’ordre, voyous, terroristes, responsables, journalistes, citoyens, tous sont submergés par le raz-de-marée du chaos. Rapidement, réseaux électriques et hydrauliques tombés, faute d’approvisionnements, d’ordre, de moyens de communication, de transports et de secours, la déferlante gagne la campagne, la société vole en éclats et les villes sont la proie de violences, de pillages et de gigantesques incendies. Des terroristes, dépassés par les troubles, déclenchent des actions de grande ampleur depuis les terres, la mer et le ciel. Privés de tout, livrés à eux-mêmes, les citoyens s’apprêtent à faire face au carnage.

Les événements décrits dans Guerilla reposent sur le récent travail d’écoute, de détection et les prévisions du renseignement français. Après deux ans d’immersion au contact d’agents des services spéciaux et des plus grands spécialistes de la terreur et des catastrophes, l’auteur du chef-d’oeuvre Utøya (l’affaire Breivik) et de l’enquête phénomène La France Orange Mécanique livre un roman météore ultra-réaliste et nous plonge dans le récit paroxystique de la guerre civile.

À la veille de la sortie de Guerilla, le nouveau roman de Laurent Obertone est d’ores et déjà en 3e position des meilleures ventes Amazon.

Pour l'acheter : https://www.amazon.fr/Guerilla-jour-o%C3%B9-tout-sembrasa/dp/B01E88BT36/ref=as_li_ss_tl?s=books&ie=UTF8&qid=1474476272&sr=1-1&keywords=obertone&linkCode=sl1&tag=httpfdesoucom-21&linkId=8bec825b828891e6f5e2f8e2969ffd7d

Source : Blog de Thomas Joly (Parti de la France)

Voir les commentaires

Le plan diabolique du gouvernement pour résorber le chômage

22 Septembre 2016, 14:38pm

Publié par Nicolas Bretagne

Le plan diabolique du gouvernement pour résorber le chômage

Je l’ai dit à plusieurs reprises sur ce site : les derniers jours de la gauche au pouvoir ressemblent furieusement aux derniers jours du gouvernement Laval en 1944 ou encore, si on regarde plus loin dans le temps, à la funeste année 1794. Tandis que le peuple se détourne de ses dirigeants, ceux-ci répondent par la fuite en avant en lâchant la bride aux ultras. Ce mercredi, Jean Pisani-Ferry a remis aux ministres Myriam El Khomri, Laurence Rossignol et Patrick Kanner un rapport inédit en France sur le coût économique des discriminations [PDF]. Conclusion : un manque à gagner évalué à 150 milliards d’euros ! Un rapport qui illustre parfaitement cette volonté de pousser à l’extrême cette politique mortifère du « Grand Remplacement » que les Français, longtemps aveugles, rejettent aujourd’hui en masse.

Réalisé par France Stratégie, un groupe de réflexion rattaché à Matignon, ce travail postule que les inégalités sur le marché du travail ont un coût pour l’économie. Un postulat, c’est bien commode, encore faut-il l’étayer, et là, c’est le vide sidéral à part une phrase, une seule : « Des travaux américains montraient cependant que […] l’amélioration de l’accès des femmes et des Noirs aux postes essentiellement occupés par des hommes blancs serait à l’origine de 15 % à 20 % de la croissance des États-Unis depuis les années soixante. » Or, justement, cette affirmation est très contestable, pour ne pas dire absurde, car d’autres travaux montrent que si, en période de forte croissance, l’emploi des Noirs et des femmes croît plus vite que l’emploi des Blancs, la réciproque est tout aussi vraie, ce qui implique qu’il est impossible d’établir si c’est l’emploi des Noirs et des femmes qui tire la croissance ou l’inverse. Voilà donc pour les prémisses.

Sur le fond, qu’un employeur préfère systématiquement employer une catégorie de gens plutôt qu’une autre est neutre au niveau de l’emploi.

C’est seulement s’il renonce à l’embauche faute de candidats à son goût qu’il y a un impact négatif sur le chômage. Mais alors, où se trouve le réservoir d’emplois que le rapport nous fait miroiter ? « Les discriminations freinent l’insertion sur le marché du travail d’une partie de la population en âge de travailler. […] À l’échelle de l’économie, une réduction des discriminations sur le marché du travail revient à une augmentation de la population active, en y intégrant de nouvelles personnes susceptibles de travailler. L’augmentation de cette offre de travail aboutit à une réduction du coût du travail, donc du coût de production des biens et services. Un nouveau point d’équilibre est atteint, où l’emploi est moins rémunéré en moyenne mais mieux partagé (gain pour les discriminés) et où le niveau de production est plus élevé (gain collectif). » Nous y voilà !

Je ne commenterai pas les projections chiffrées de gains de croissance qui sont totalement fantaisistes, l’essentiel n’est pas là. Réduire les discriminations pour réduire le coût du travail, les masques tombent et la boucle est bouclée. Certes, on pourrait remplir une bibliothèque avec tous les rapports sur l’économie nationale qui sont tombés dans l’oubli, mais supposons que ce gouvernement et celui qui lui succédera en mai prochain (sous la présidence d’Alain Juppé, par exemple) s’attellent à mettre en place un plan d’action en ligne avec les recommandations de ce rapport, que pourrait-il faire ? La croissance étant ce qu’elle est, on peut imaginer un système de quotas qui obligerait chaque employeur à embaucher des immigrés… Globalement, cela équivaudrait à pousser la politique de « Grand Remplacement » jusqu’au sein même de la population active, remplacer les chômeurs immigrés par des chômeurs de souche. Décidément, rien ne les arrête.

Christophe Servan

Source : http://www.bvoltaire.fr

Voir les commentaires

Suède colonisée : 80 % des policiers envisagent de démissionner à cause des racailles étrangères ultra-violentes

22 Septembre 2016, 14:32pm

Publié par Nicolas Bretagne

Suède colonisée : 80 % des policiers envisagent de démissionner à cause des racailles étrangères ultra-violentes

La Suède sombre dans une nouvelle crise suite à un rapport confidentiel qui indique que 80 % des agents de police envisagent de changer de carrière professionnelle en raison du danger de plus en plus croissant auquel ils doivent faire face au quotidien sur le terrain.

La Suède a été touchée par un niveau croissant de criminalité allant des viols et agressions sexuelles dans les concerts de musique, à des attaques à la grenade de guerre envers les forces de police dans les quartiers peuplés majoritairement par des migrants.

Le média norvégien NRK rajoute à ce rapport que trois policiers suédois par jour donnent leurs démissions car ils estiment que le gouvernement suédois ne leur fournit pas assez de moyens adaptés pouvant faire face à cette épidémie de violence.

Le sergent de police Peter Larsson a déclaré à la NRK que la police doit face à de plus en plus de travail avec de moins en moins de personnel : « Nous traversons une crise majeure. De nombreux collègues ont pris la décision de démissionner. Nous ne pourrons plus enquêter sur les crimes, nous n’avons même plus le temps de nous rendre sur les lieux pour faire suite aux appels des victimes. Ces conditions de travail déplorables font que de nombreux collègues cherchent désormais à travailler dans d’autres professions. »

Larsson rajoute : « La violence contre la police, le SAMU et les pompiers a empiré ces derniers temps. Les jets de pierres, actes de violence et incendies sont monnaie courante de nos jours ».

Tina Svensson, une habitante de la banlieue de Göteborg, déclare que la criminalité a atteint son paroxysme aujourd’hui et que la police ne se hasarde que très rarement dans ces zones de non droits. Madame Svensson a raconté au média norvégien le récit d’un crime qui s’est déroulé dans son quartier : « Deux hommes ont été abattus à l’arme automatique. Ce n’est pas exactement ce à quoi vous aspirez quand vous êtes en train de promener votre chien ».

Madame Svensson conclue en disant que beaucoup de personnes ne veulent même plus venir dans sa banlieue en raison de la violence qui y règne et seraient même effrayées à l’idée d’y vivre au quotidien.

La police suédoise a dénombré un total de 14 « no-go-zone » dans lesquelles elle ne s’aventure que très rarement de crainte d’être attaquée par les « locaux » (comprendre la racaille allogène).

Le gouvernement suédois riposte en déclarant que l’utilisation du mot « crise » est exagérée et a promis le recrutement de nouveaux policiers à l’avenir. Le sergent Larsson n’est pas pleinement convaincu par cette promesse du gouvernement qui d’après lui tient un double discours en voulant masquer les réalités du problème migratoire : « S’ils ne prennent pas à bras le corps l’importance de notre alerte, cela va se termine en véritable désastre ».

Source : http://www.fdesouche.com/769465-suede-80-des-policiers-envisagent-de-demissionner-en-raison-du-danger-des-migrants

Voir les commentaires

Émeute raciale à Charlotte (États-Unis) après la neutralisation d'un criminel afro-américain par la police

22 Septembre 2016, 14:18pm

Publié par Nicolas Bretagne

Émeute raciale à Charlotte (États-Unis) après la neutralisation d'un criminel afro-américain par la police

Aux États-Unis, à Charlotte, en Caroline du Nord, la mort d’un criminel noir armé abattu par un policier, noir lui aussi, a encore déclenché, comme d'habitude, des émeutes raciales qui se sont traduites par des violences et des pillages de la part de membres surexcités de la communauté afro-américaine. La chaîne locale WSOC-TV a précisé que la police avait eu recours notamment à des armes anti-émeutes et à du gaz lacrymogène pour essayer de contenir la colère de la foule enragée. Plusieurs véhicules de police ont été attaqués et endommagés, selon les autorités. 12 policiers ont été blessés.

Vidéo à regarder sur le Blog de Thomas Joly.

Source : Blog de Thomas Joly (Parti de la France)

Voir les commentaires

Pour Jean-Marc Ayrault, la France est « très loin d’être submergée » par l’immigration

22 Septembre 2016, 06:37am

Publié par Nicolas Bretagne

Jean-Marc Ayrault est revenu sur la politique pro-invasion du gouvernement mercredi. Selon le ministre des Affaires étrangères, la France est loin d’être « submergée » par les migrants en réponse aux propos de Nicolas Sarkozy, pourtant lui aussi tout aussi responsable de la colonisation migratoire de notre pays.

« Quand Nicolas Sarkozy dit que la France va être submergée par les réfugiés, nous sommes plutôt submergés par sa démagogie. L’année dernière, le pays a reçu 80.000 demandes de droit d’asiles, on est loin d’être dans cette situation », a-t-il précisé.

Source : http://www.fdesouche.com

Voir les commentaires

Alexandre Gabriac rejoint Civitas

22 Septembre 2016, 06:26am

Publié par Nicolas Bretagne

Alexandre Gabriac rejoint Civitas

Communiqué d'Alexandre Gabriac, fondateur des Jeunesses Nationalistes, ancien Conseiller régional de Rhône-Alpes

Je milite au sein de la mouvance nationale depuis maintenant près de quinze ans ; plus jeune conseiller régional de France, j’ai eu de multiples responsabilités au sein du Front National, jusqu’en 2011. La même année, je fondais les Jeunesses Nationalistes, mouvement de jeunesse qui connut une importante expansion jusqu’à sa dissolution en « conseil des sinistres » par Hollande en août 2013.

Fort de cette expérience, j’ai décidé aujourd’hui de prendre des responsabilités dans le mouvement CIVITAS.

En effet, au vu de la situation toujours plus désastreuse de notre patrie, il est plus qu’urgent d’instaurer une véritable convergence des forces vives de la nation, et de donner une nouvelle dimension au combat pour la France aux Français. J’appelle donc tous les militants de la cause nationale à rejoindre Civitas, structure qui nous rassemblera tous dans une action sans concession, tant sur le plan politique que spirituel. Je profite de cet appel pour pousser à la réflexion nos camarades freinés à l’idée de rejoindre un mouvement où Dieu est premier servi : préférez-vous conserver leur république maçonnique, ou vivre demain dans une France catholique ?

Le consumérisme poussé à son comble, l’éclatement des familles, la légalisation des unions sodomites, les lois liberticides, les banksters, les politiciens corrompus, la déchristianisation, le règne de l’argent, la presse gauchiste et maçonnique, les associations érigées en police de la pensée, le racket fiscal des travailleurs, le chômage de masse, l’éducation anti-nationale, la baisse de la qualité des soins, l’explosion des prix du logement, sans oublier l’immigration massive qui nous conduit de jour en jour au grand remplacement…

La longue liste des maux dont souffre notre pays découle de diverses causes, toutes liées à la volonté d’une petite minorité qui oeuvre dans les coulisses à Bruxelles, Washington et Tel-Aviv pour établir un nouvel ordre mondial.

Dernier exemple il y a deux jours avec la remise du prix du « meilleur chef d’ État mondial 2016 », des mains du rabbin Arthur Schneier à… François Hollande. Rappelons que même les sondages « officiels » indiquent qu’il est le dirigeant européen le plus impopulaire dans son propre pays.

Face à ces périls, notre premier devoir est de réveiller les consciences nationales, endormies par des années de propagande démocratique, républicaine et mondialiste.

Nous voulons mobiliser tous ces Français qui en ont assez d’être considérés comme des étrangers sur leur propre sol, qui en ont assez de voir leur religion souillée sans aucune réaction, et qui veulent retrouver la France catholique d’antan, n’en déplaise aux élites autoproclamées.

Civitas n’a pas vocation à diviser ou à concurrencer les groupes existants, mais simplement à faire converger les français non-reniés dans des formations, manifestations et actions communes, inscrites dans un cadre doctrinal clair et sans compromission.

C’est pourquoi j’ai choisi de m’engager auprès d’Alain Escada et de Civitas, pour défendre la foi avec force et virilité, rétablir la France charnelle et pouvoir enfin offrir à nos enfants un avenir français !

Source : Blog de Thomas Joly (Parti de la France)

Voir les commentaires

Bernard Cazeneuve : « Tout pour les migrants, rien pour les sans-dents ! »

21 Septembre 2016, 17:19pm

Publié par Nicolas Bretagne

Bernard Cazeneuve : « Tout pour les migrants, rien pour les sans-dents ! »

En bon technocrate, Cazeneuve pensait avoir résolu le problème de Calais… lors de sa huitième visite. Lui qui avait promis, lors de la septième, que la jungle, diminuée en surface de moitié, serait réduite à 2.000 clandestins… Manque de chance, quelques semaines plus tard, il y en avait 10.000, et le plus grand bidonville d’Europe était au bord de l’explosion.

Notre inimitable ministre de l’Intérieur avait donc décidé d’organiser, dans toute la France, un véritable coup d’État migratoire. Cela consistait à répartir 12.000 illégaux, en fixant un quota par régions : 1.484 pour la Nouvelle-Aquitaine, 1.006 pour les Hauts-de-France, 1.175 en PACA, etc. Charge aux préfets, qui avaient ordre de contourner les maires, de se débrouiller dans leur département pour répartir dans les villes et villages les nouveaux venus, en fonction des lieux disponibles : anciennes casernes, écoles fermées, lieux publics réquisitionnés, voire parfois châteaux !

Malheureusement, la propagande a beau raconter partout qu’en période de chômage de masse, de déficit qui s’aggrave et de risques extrêmes d’attentats islamistes, ces migrants – majoritairement hommes seuls musulmans — sont une chance pour la France, cela ne passe toujours pas dans l’opinion. Plus grave : la résistance s’organise, contre ce qui est considéré comme un coup de force socialiste contre le vivre ensemble à la française.

Ainsi, le 7 septembre, à Forges-les-Bains, petite ville de l’Essonne de 3.700 habitants, une réunion avec les autorités locales a regroupé 500 personnes, très en colère qu’on puisse leur imposer 91 Afghans et Soudanais, âgés de 18 à 40 ans.

À la grande fureur du préfet de l’Île-de-France Carenco, le lieu prévu pour accueillir ces nouveaux venus a même été partiellement incendié.

À Saint-Denis-de-Cabanne, petit village de 1.300 habitants situé près de Roanne, le sous-préfet venu expliquer aux habitants les bienfaits de l’accueil temporaire – ben voyons – de 80 migrants a été conspué et a vu un pétard exploser à ses pieds, lors de son départ précipité. Le procureur de la République ne pouvait laisser passer un tel affront. Il a décidé d’ouvrir une information judiciaire pour incitation à la haine raciale !

À Allex, petite ville de la Drôme de 2.000 habitants, c’est carrément dans le superbe château de Pergaud que les autorités ont décidé d’installer 50 clandestins. Devant la colère du Collectif pour la sauvegarde d’Allex (CSA), le maire a décidé, à la grande fureur du préfet, d’organiser un référendum local – que les gauchistes locaux disent illégal – le 2 octobre prochain.

Du vendredi 23 septembre – rassemblement parisien à 19 heures au Trocadéro – au samedi 8 octobre – manifestation dans les rues de Montpellier par la Ligue du Midi -, une Quinzaine « Sauvons notre pays, refusons l’invasion migratoire » est organisée, partout où cela est possible, par des gens aussi différents que le SIEL, la Ligue du Midi, Viviers Bleu Marine, Riposte laïque, Civitas, le Parti de la France, Résistance républicaine et d’autres associations plus locales. À ce jour, quinze initiatives sont programmées.

Partout s’exprime massivement, dans les réunions publiques et sur les marchés, le refus du coup d’État migratoire de Cazeneuve.

Abandonnés par un pouvoir dont la politique se résume à « Tout pour les migrants, rien pour les sans-dents », les Français des zones rurales commencent à comprendre que seule leur mobilisation leur permettra de préserver leur mode de vie.

Qu’ils s’organisent au plus vite, car ces 12.000 migrants de Cazeneuve ne sont que les premiers d’une longue série, et tous les villages sont menacés par la folie immigrationniste de nos dirigeants…

Pierre Cassen

Source : http://www.bvoltaire.fr

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 > >>