Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
PDF JEUNES BRETAGNE

Lettre ouverte de Jean-Yves Le Gallou aux journalistes : « Et si vous redécouvriez le pluralisme ? »

22 Février 2017, 21:33pm

Publié par Nicolas Bretagne

Lettre ouverte de Jean-Yves Le Gallou aux journalistes : « Et si vous redécouvriez le pluralisme ? »

Beaucoup de journalistes sont malheureux. Ils ont l’impression – plutôt juste, d’ailleurs – d’appartenir à une profession détestée.

Les plus sots ont décidé de s’en prendre à la réinfosphère, aux médias alternatifs et aux réseaux sociaux qui leur ont fait perdre le monopole de l’information. Au lieu de se remettre en question, ils réagissent comme des chauffeurs de taxi furieux de la concurrence d’Uber et des chauffeurs privés. C’est stupide. Ce n’est pas en labellisant les sites des médias officiels de pastilles vertes qu’on les crédibilise : bien au contraire! A la fin de l’Union soviétique la Pravda arborait la pastille verte pendant que les auteurs des samizdats étaient marqués au fer rouge. Cela n’a pas suffi à sauver le régime communiste.

Les journalistes les plus lucides devraient, eux, s’interroger sur la manière dont la majorité de leurs confrères exercent leur profession à coups de moraline : en prétendant dire le « bien », au lieu de chercher à découvrir le vrai, à décrire les faits.

Ce qui manque aux médias c’est le pluralisme. Pluralisme intellectuel et pluralisme politique.

Il y a quelques années encore il était possible de regarder ou d’écouter Zemmour, Ménard ou Taddei. Ils ont été chassés ou marginalisés. Qui plus est à la suite de campagnes de presse montées par des gentils « confrères » ! Ménard et Zemmour pourchassés par le soviet d’i-télé. La tête de Zemmour menacée par le SNJ au Figaro. Tous les Français qui suivaient ces journalistes en ont tiré les conséquences. Et sont partis voir ailleurs… sur Internet !

Certes, il y a encore des débats dans les médias officiels, mais uniquement dans l’entre-soi. Dans l’entre-soi de gens qui partagent les mêmes convictions : mondialistes, libre-échangistes, immigrationnistes, islamophiles et déconstructionnistes.

Les « experts » invités à s’exprimer pensent tous la même chose. C’est bien qu’il y ait des gens pour prétendre que l’immigration est une chance pour la France, l’islam une religion de paix et que la mondialisation est heureuse. Mais à une condition : que l’opinion adverse ait aussi droit de parole. Car dans la pensée européenne il ne peut y avoir d’approche de la vérité et de la réalité que dans la libre confrontation des points de vue.

C’est pour cela que les débats contradictoires sont absolument essentiels. Mais certains intellectuels soliloquent chaque semaine pendant que d’autres ne sont jamais invités.

 

Lire la suite : http://www.polemia.com/lettre-ouverte-aux-journalistes-et-si-vous-redecouvriez-le-pluralisme/

Voir les commentaires

« Raciste, antisémite, homophobe » : mais de quelle France parle Jakubowicz ?

20 Février 2017, 08:40am

Publié par Nicolas Bretagne

« Raciste, antisémite, homophobe » : mais de quelle France parle Jakubowicz ?

Alain Jakubowicz, le président de la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (LICRA), s’épanchait ce vendredi dans les colonnes du Huffington Post pour y déplorer « le retour [en France] d’un véritable racisme décomplexé ».

Et de multiplier les exemples pour justifier son analyse : des faits récents, liés à « l’affaire Théo » ; d’autres plus anciens (« les cris de singe subis par des joueurs de football en raison de la couleur de leur peau et les bananes jetées à Christiane Taubira, […] les propos de Nadine Morano sur la France, “pays de race blanche”, [les] “islamo-gauchistes” […] qui défilaient dans Paris en ce 15 juillet 2014 en criant “Mort aux Juifs”, [les] panneaux qui promettaient d’envoyer “les pédés au bûcher” lors des manifestations contre le mariage pour tous »).

Quant aux « réactions à “l’affaire Théo” », M. Jakubowicz donne pour preuves que « la parole raciste s’est libérée […], ce représentant syndical policier expliquant que “bamboula, ça reste convenable”, puis cet ancien avocat général près la cour d’appel de Paris [Philippe Bilger] ne résistant pas à l’envie de tweeter que “bamboula”, c’était, dans sa jeunesse, “un terme affectueux” ». Ne vous en déplaise, M. Jakubowicz, qu’un mot « affectueux » il y a quarante ou cinquante ans soit devenu injurieux signifie non pas que la France est devenue raciste, mais pudibonde. Cela ne montre pas que « le racisme décomplexé est de retour » mais que tout est, désormais, prétexte à taxer de racistes ceux qui ne sont pas des bigots du politiquement correct.

M. Jakubowicz dénonce encore, et « surtout, sur les réseaux sociaux, un déferlement de haine qui, sous couvert de vouloir défendre les forces de l’ordre, s’autorise au pire et à l’ignoble ». C’est certainement vrai, hélas. Mais il devrait citer d’autres tweets qui fleurissent sur la Toile : tweets violemment anti-blancs (« Franchement je suis raciste des français dans le genre sal race ya pas pire vos mère les grosses putes babtou de merde »), anti-Manif pour tous (« I have a dream, des centaines de lodens et de trench-coats homophobes malmenés le 16 octobre par un gros camion blanc »), antisémites (« Machallah Mehdi Lemmouche qui a tuer les feujs fier de m’appeler Mehdi mdrrrrr »).

Si, donc, « depuis plusieurs années, nous assistons à une escalade raciste, antisémite, homophobe qui témoigne de la vitalité des extrémismes identitaires en France », il faudrait que M. Jakubowicz condamne TOUS les discours racistes, antisémites et homophobes, TOUS les appels à la violence ou au meurtre. Et, si cette « surenchère […] constitue souvent le prélude au passage à l’acte », peut-être devrait-il s’attarder sur qui passe le plus souvent à l’acte…

Finalement, M. Jakubowicz a raison lorsqu’il déclare : « Le racisme décomplexé est de retour et certains Français n’en ont même plus conscience. ». M. Jakubowicz parle d’or. En est-il conscient ?

 

Pascale Célérier

 

Source : http://www.bvoltaire.fr/

Voir les commentaires

Les militants du Parti de la France en première ligne à Toulon contre Macron l'Algérien

19 Février 2017, 23:19pm

Publié par Nicolas Bretagne

Les militants du Parti de la France étaient aux premières loges avec les représentants des pieds-noirs qui s'étaient mobilisés contre la venue d'Emmanuel Macron ; celui-ci s'étant permis d'insulter la France et l'oeuvre coloniale en Algérie.


Source: Blog de Thomas Joly (Parti de la France)

Voir les commentaires

Nelly, 78 ans, violée par Mamadou lors d’un cambriolage. Aucune manifestation, aucune émeute et rien dans les médias

19 Février 2017, 22:59pm

Publié par Nicolas Bretagne

Nelly, 78 ans, violée par Mamadou lors d’un cambriolage. Aucune manifestation, aucune émeute et rien dans les médias

A Créteil, le procès pour le vol et le viol d’une retraitée à Ivry en août 2014 s’est ouvert à huis clos, vendredi matin, devant la cour d’assises du Val-de-Marne, à la demande de l’avocate de la partie civile Me Vélia Volland. Deux hommes, Mamadou K. et Phan-Eric L., comparaissent l’un pour avoir violé Nelly N. sous la menace d’une arme, le second pour non-assistance à personne en danger, et tous les deux pour vol en réunion.

Le second, une jeune racaille de 24 ans aux cheveux mi-longs, comparaissait libre. Mamadou K., 24 ans également, est arrivé dans le box des accusés avec une béquille.

La retraitée, âgée de 78 ans aujourd’hui, était présente au début de l’audience. Le 7 août 2014, cette petite dame aux cheveux courts, qui marche avec difficulté, avait été agressée chez elle dans la cité Gagarine par plusieurs personnes au visage dissimulé, peu avant 6 heures du matin.

Un homme l’avait immobilisée et violée pendant que trois autres retournaient son appartement. Ils étaient repartis avec 70 €, des bijoux, une montre, ainsi que des affaires qui appartenaient à son mari décédé. Elle avait eu 15 jours d’ITT.

Ce sont les nombreuses traces d’ADN prélevées dans le logement et sur le corps de la retraitée qui avait mené les policiers du SDPJ 94 jusqu’à Mamadou K., dont le profil était enregistré au fichier national des empreintes génétiques (FNAEG). Ils étaient ensuite remontés jusqu’à Eric-Phan L., qui nie avoir assisté au viol. Le procès devrait se terminer mercredi.

 

Source : http://www.leparisien.fr/ivry-sur-seine-94200/viol-d-une-retraitee-a-ivry-le-proces-se-deroule-a-huis-clos-17-02-2017-6688632.php#xtor=AD-1481423553

Voir les commentaires

Donald Trump met en place la préférence nationale aux États-Unis

18 Février 2017, 08:47am

Publié par Nicolas Bretagne

Donald Trump met en place la préférence nationale aux États-Unis

Chaque semaine, Donald Trump adresse un message télévisé aux Américains. Le style et le contenu sont loin de correspondre à l’image apocalyptique que donnent de Donald Trump les médias mainstream européens.

Donald Trump annonce clairement son intention d'appliquer la préférence nationale en faveur de ses compatriotes américains et de réindustrialiser le pays.

 

Source : http://www.medias-presse.info

Voir les commentaires

Banlieues et police : un divorce qui dure depuis des décennies

16 Février 2017, 11:09am

Publié par Nicolas Bretagne

Banlieues et police : un divorce qui dure depuis des décennies

Insurrections en France – Du Maghreb colonial aux émeutes de banlieues, histoire d’une longue guerre, ouvrage signé d’Andrew Hussey, directeur de recherche à l’École des hautes études de l’université de Londres à Paris, est passé relativement inaperçu en France mais a été largement commenté dans le monde anglo-saxon. Comme souvent, les Français refusent de faire leur autocritique, incapables d’analyser lucidement leur histoire récente. Faute de panser nos plaies, nous les laissons à nu.

Ce qui se passe actuellement en Seine-Saint-Denis, consécutivement à l’arrestation d’un habitant d’Aulnay-sous-Bois – Théo de son prénom -, n’est pas nouveau. Une France hors la France se construit en miroir de la France historique, refusant de respecter l’ordre républicain, depuis plusieurs décennies. Maire de Villeurbanne à la fin des années 1970, Charles Hernu rasait la cité Olivier-de-Serres qu’il qualifiait de « vivier à délinquance », suite à une série d’affrontements qui avaient opposé les enfants d’immigrés de la première génération aux forces de l’ordre. Le cas lyonnais a fait école, contaminant l’intégralité du territoire national. Désormais, les responsables politiques savent que la France n’est plus vraiment en paix ; liée contractuellement par un bail de durée indéterminée qui la plonge dans un état de guerre civile de basse intensité.

En première ligne : les policiers et les habitants de ces quartiers. Historiquement, la police est chargée de faire appliquer les lois pour que l’ordre public, garant de l’harmonie sociale, soit préservé. Quand l’État n’est plus en mesure de donner une direction à l’ordre public, l’arbitraire menace. À mesure que les pouvoirs publics reculent, tolérant des troubles inacceptables, de peur d’embraser des pans entiers du territoire national, dans lesquels il est parfois difficile de pénétrer sans risques pour la sécurité de ses biens ou de sa personne ; ils autorisent l’émergence, à plus ou moins longue échéance, de l’anarchie et de l’injustice.

Il est tout de même sidérant, voire honteux, de constater que nos dirigeants feignent la surprise à chaque fois que les quartiers dits « populaires » grondent.

De toute évidence, la situation perdure parce que les moyens qui ont été employés pour y mettre fin n’étaient pas les bons. La politique de la ville ? Un tonneau des Danaïdes. Les flics jouant aux grands frères ? Une catastrophe. La justice préventive ? Sans effet. Les associations antiracistes ou de quartiers ? Elles enveniment les choses en persuadant les descendants d’immigrés qu’ils ont pleine légitimité à haïr la France, à la combattre. Songez que, dans les banlieues lyonnaises des années 1970, l’expression « souchard » (pour « Français de souche ») était déjà une injure…

Andrew Hussey, rapportant une anecdote dans le métro parisien, digresse : « C’est effrayant de penser qu’aujourd’hui des gamins peuvent dorénavant agresser n’importe qui comme bon leur semble. Ils ont balayé toutes les règles, y compris la loi. Il n’existe pas de mot, ni en français ni en anglais, qui exprime l’opposé du verbe « civiliser » : le concept n’existe pas. Mais il s’agissait bien pourtant ici de l’anti-civilisation en action : une transgression de tous les codes comportement qui maintiennent la cohésion d’une société. »

Replacer les dernières émeutes dans une perspective historique donne des frissons. Elus locaux de droite et de gauche, hauts-fonctionnaires, intellectuels organiques post-soixante-huitards et médiacratie partagent une immense responsabilité ; ils se sont rendus complices d’une sédition organisée. Attaque potentiellement mortelle contre les fondements de notre civilisation, la conjonction de l’immigration massive et de l’idéologie du laissez-faire a rendu les honnêtes gens désarmés face à la tyrannie de la rue.

 

Gabriel Robin

 

Source : http://www.bvoltaire.fr

Voir les commentaires

Barack Obama prépare un coup d'État contre Donald Trump et son gouvernement

15 Février 2017, 20:11pm

Publié par Nicolas Bretagne

Barack Obama prépare un coup d'État contre Donald Trump et son gouvernement

Un mois seulement après l’entrée de Donald Trump à la Maison Blanche, un coup d’état est déjà lancé pour détruire le nouveau gouvernement américain. La démission précipitée de Michael Flynn, principal conseiller militaire du président, est le résultat d’une véritable révolution lancée par différentes factions et groupes d’intérêts, dont des agents gouvernementaux fidèles à Barack Obama.

Flynn s’était simplement entretenu par téléphone avec l’ambassadeur russe aux USA, peu avant l’entrée de Trump à la Maison Blanche, afin de discuter du futur des relations des deux pays. Ayant été accusé de s’être impliqué sur le champ de la diplomatie sans autorisation, Flynn a été violemment attaqué par les médias du système jusqu’à ce qu’il soit démis de ses fonctions.

Barack Hussein Obama, rompant avec la tradition, est toujours actif dans le débat politique et s’est établi à Washington. Une situation inédite dans l’histoire du pays.

En réalité, il a constitué un gouvernement parallèle, alimenté par d’innombrables relais à tous les niveaux de l’État américain.

Il est aussi occupé à mobiliser des dizaines de milliers d’agitateurs sur tout le territoire tandis que les médias dominants et de puissants intérêts financiers attaquent inlassablement la politique du nouveau président.

C’est ce qui explique l’agressivité de nombreuses célébrités de Hollywood ou du show business américain vis-à-vis de la nouvelle présidence. Mais aussi celle des grandes multinationales du pays. Des sénateurs républicains, connus pour leur appartenance au courant néo-conservateur, s’activent également à participer à ce coup d’État.

Il est probable que Barack Obama entende se représenter en 2020. Mais, plus encore, tente de renverser l’actuel président en le faisant démettre de ses fonctions.

Il s’agit bien d’empêcher le peuple américain de défendre ses intérêts et d’assurer la victoire des cercles financiers et militaires dont les intérêts sont situés à l’échelle globale. Le spectre de la guerre civile se précise.

 

Lire l'article complet : http://breizatao.com/2017/02/15/barack-obama-organise-le-renversement-du-nouveau-gouvernement-americain/

Voir les commentaires

Carl Lang : « Émeutes à Bobigny : encore un succès de l'intégration des immigrés ! »

15 Février 2017, 19:15pm

Publié par Nicolas Bretagne

Carl Lang : « Émeutes à Bobigny : encore un succès de l'intégration des immigrés ! »

Carl Lang, Président du Parti de la France, a réagi sur Twitter aux émeutes ethniques qui se sont déroulées ce week-end à Bobigny et dans d'autres territoires occupés du territoire :

« Émeutes à Bobigny : encore un succès de l'intégration des immigrés.Comme c'est beau à voir le vivre ensemble et la richesse de la diversité. »

 

Retrouvez Carl Lang sur Twitter : https://twitter.com/carllang2022

 

Source: Blog de Thomas Joly (Parti de la France)

Voir les commentaires

Drake : quand le rap dérape sur le voile, la muslimsphère se déchaîne

13 Février 2017, 08:52am

Publié par Nicolas Bretagne

Drake : quand le rap dérape sur le voile, la muslimsphère se déchaîne

Vous ne connaissez pas Drake ? C’est un rappeur canadien qui a, cette année, détrôné David Bowie, dépassé Coldplay et Adele, pour devenir le numéro un mondial des ventes. Grâce au succès de son quatrième album, Views, ode à sa ville natale de Toronto, sorti en avril dernier.

Une idole planétaire pour nos jeunes.

Mais ce succès risque d’être terni par l’extrait d’une vidéo de son dernier concert londonien, ce 2 février, où il demande à certaines de ses fans d’enlever leur voile, ce « truc de merde ». La phrase exacte est la suivante :

« Je vois quatre filles là, j’espère que vous passez du bon temps. Vous avez ce truc de merde juste là, vous pouvez enlever ce truc. Vous n’avez pas besoin de sortir avec cette merde. »

Ambiance concert de rap. Expression brute d’une exacerbation de plus en plus ressentie par de plus en plus de monde dans tous les lieux publics occidentaux ? Et d’autant plus brutale que ceux qui l’éprouvent savent qu’ils doivent s’autocensurer en permanence sous peine d’être immédiatement désignés à la vindicte des réseaux sociaux, des collectifs contre l’islamophobie et d’un système politico-médiatique islamophile ?

C’est ce qui est arrivé pour notre Drake – Drizzy, pour les intimes : sa phrase a déclenché un tollé sur les réseaux sociaux, avec accusations d’islamophobie et appels au boycott de ses albums !

Le rap, notamment en France, a permis toutes les insultes et toutes les grossièretés, pourvu qu’elles visent la police, les Blancs, les juifs, les Français de souche, etc.

Mais qu’un rappeur, en direct, dans le feu de l’action, ose ainsi parler du voile, non, là, la ligne jaune – pardon, verte – a été franchie.

Et notre idole des jeunes, qui doit tenir à son succès, son image et sa fortune, a rapidement réagi. En fait, il ne parlait pas du voile ! Il désignait le manteau et l’écharpe d’une fille dans le public ! Ben oui, il faisait froid ! Il a aussi dénoncé cette polémique « qui cherche à diviser » et expliqué qu’il était respectueux de l’islam et de toutes les autres religions.

Ouf, nous sommes soulagés ! La morale et le respect vont pouvoir continuer à régner dans le tendre monde du rap. Comme partout.

Et si jamais vous trouvez qu’il y a trop de voiles dans votre ville, dites que vous n’aimez pas les écharpes…

 

Dominique Monthus

 

Source : http://www.bvoltaire.fr

Voir les commentaires

Face au blocage de juges gauchistes, Donald Trump envisage un nouveau décret anti-immigration

12 Février 2017, 15:28pm

Publié par Nicolas Bretagne

Face au blocage de juges gauchistes, Donald Trump envisage un nouveau décret anti-immigration

Le président américain a affirmé vendredi qu'il envisageait plusieurs options pour relancer son décret anti-immigration actuellement bloqué par deux petits juges gauchistes, dont la présentation d'un "nouveau" texte. 

"L'aspect malheureux c'est que ça prend du temps statutairement [de saisir à nouveau la justice], mais nous gagnerons cette bataille. Nous avons aussi beaucoup d'autres options, y compris présenter simplement un tout nouveau décret", a déclaré le président aux journalistes qui l'accompagnaient à bord de l'avion présidentiel Air Force One.

Toutefois, selon des responsables américains, l'option de saisir à nouveau la justice, y compris la Cour suprême, plus haute instance judiciaire du pays, n'est pas abandonnée. "Nous gardons la porte ouverte à toutes les options", ont-ils déclaré.

Interrogé pour savoir s'il allait publier un nouveau décret, il a répondu : "Ça pourrait vraiment être le cas. Nous devons aller vite pour des raisons de sécurité, donc ça pourrait tout à fait être le cas"

"Nous allons aller très fort sur la sécurité", a-t-il dit. Donald Trump avait affirmé quelques heures auparavant lors d'une conférence de presse à la Maison Blanche qu'il allait "poursuivre le processus judiciaire" et gagner.

 

Source : https://fr.news.yahoo.com/donald-trump-envisage-nouveau-d%C3%A9cret-072300155.html

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 > >>